Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Articles Récents

2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 14:51

J’échangeais récemment avec un recruteur qui prévoyait la disparition prochaine du CV traditionnel, du fait de l’émergence des sites de réseaux sociaux professionnels sur lesquels de plus en plus de salariés et chercheurs d’emploi éditent leur profil. Je défendais le contraire et cela m’amena à quelques réflexions sur le sujet.

 

Réseaux sociaux en ligne : quelle efficacité ?

 

L'apparition des réseaux sociaux professionnels en 2003/2004 (l'américain LinkedIn, le français Viadeo ou l'allemand Xing) a suscité beaucoup d'attentes tant du point de vue des candidats que des entreprises. Contribuant à la transparence et à la fluidité du travail, nous pensions les voir s'imposer rapidement comme le vecteur moderne de mise en relation entre candidats et recruteurs.

 

Pourtant, 10 ans plus tard, le recours aux réseaux sociaux reste largement secondaire, y compris pour le recrutement de cadres. Selon l’étude « Sourcing Cadres » publiée par l’APEC en juin 2014, sur les dix moyens recensés par les recruteurs pour obtenir des candidatures, les réseaux sociaux en ligne n’arrivent qu’en septième position. Utilisés par moins d’un quart des recruteurs, ils apparaissent même en léger replis par rapport à la précédente enquête, jugés moins efficaces que les moyens traditionnels de recrutement plus éprouvés.


           APEC-1.jpg

APEC-2.jpg



Une approche plus fastidieuse pour le recruteur ?


Le profil diffusé sur un réseau social en ligne tend à l'exhaustivité, et ce pour 3 raisons.

 

1/ Tout d'abord l'outil est conçu pour nous encourager à partager un maximum d'informations, certaines que nous n'aurions probablement pas mentionnées en rédigeant un CV traditionnel. 

 

2/ A la différence d'un CV, les utilisateurs se contentent généralement d'ajouter une expérience supplémentaire sans faire la synthèse des expériences passées, ne se sentant pas contraints par un format papier type A4.

 

3/ Par définition, le profil du réseau social professionnel n'est pas ciblé, optimisé pour une offre d'emploi particulière.

 

Le CV ciblé par rapport à une annonce ou aux caractéristiques d’un employeur potentiel présente l’avantage, lorsqu’il est bien rédigé, d’éviter une lecture fastidieuse de l’ensemble du parcours du candidat. Celui-ci peut mettre en exergue, de façon synthétique, les éléments qui apparaitront les plus attractifs compte tenu du poste à pourvoir et des spécificités de l’entreprise qu’il souhaite rejoindre.


L’un des attraits des réseaux sociaux en ligne consiste à approcher des candidats « passifs ». Toutefois, cette approche peut vite se révéler chronophage pour le recruteur par rapport aux autres moyens à sa disposition pour entrer en contact avec des candidats « actifs ».


Réseaux sociaux en ligne : quel apport ?


Le profil sur réseau social professionnel et le CV restent pour le moment complémentaires : si les recruteurs apprécient de recevoir un CV ciblé, ils vont souvent (25% selon une étude TNS Sofres publiée en 2012) vérifier la cohérence de ce CV avec des informations disponibles sur Internet. Plus difficile de mentir sur une expérience professionnelle ou un diplôme lorsque le profil est ouvert au monde entier ! Les réseaux sociaux en ligne contribuent donc à une meilleure transparence sur la réalité des parcours des candidats.

 

Du point de vue du candidat, le profil en ligne permet à la fois de tenir au courant son réseau de l'évolution de sa carrière professionnelle et de se rendre visible pour d'éventuelles opportunités sans mener pour autant d'action de recherche active.

 

Voir aussi sur ce thème : Conseil pour la recherche d'emploi - 1/6 et  Que peut-on attendre des réseaux sociaux professionnels en ligne ?


Etude Sourcing APEC : http://cadres.apec.fr/Emploi/Marche-Emploi/Les-Etudes-Apec/Les-etudes-Apec-par-annee/Etudes-Apec-2014/Sourcing-cadres-edition-2014/Quels-sont-les-moyens-les-plus-utilises-par-les-recruteurs-pour-trouver-des-candidats

 

Etude TNS Sofres : http://www.tns-sofres.com/etudes-et-points-de-vue/les-perspectives-2012-en-matiere-de-ressources-humaines-et-de-recrutement

 

Nicolas Mundschau est issu de la promotion 2001/2002 du Master de Management International des Ressources Humaines de l’Université d’Angers. Son parcours dans la fonction RH lui a permis d'occuper différentes fonctions dans le domaine du recrutement, de la mobilité internationale, des relations sociales, de la gestion de projet ou encore en tant que généraliste. Nicolas Mundschau intervient au sein de différentes formations spécialisées dans le management des Ressources Humaines, ainsi que sur le site www.rhinfo.com. Il vient de publier son premier ouvrage dans la collection Entreprises et Management de L'Harmattan : "Recruter les jeunes talents : attirer, sélectionner, fidéliser". 

Partager cet article

Repost 0
Published by Nicolas Mundschau - dans Recrutement
commenter cet article

commentaires

Claire 15/06/2017 12:21

avec l'arrivée des nouvelles technologies et de l'internet le recherche et suivi de candidature a évolué fortement ! cet article est très intéressant

Jobintree 19/07/2016 10:48

Merci pour cet article très constructif. Les réseaux sociaux professionnels sont un moyen très efficace d'être visible sur la toile, mais ce dispositif de communication n'est pas ciblé. C'est pourquoi, à l'heure actuelle, le CV reste le principal support pour trouver un emploi.

Gustave 14/08/2015 19:29

Dans les CV mais également dans les lettres de motivation, je trouve que l'accent n'est pas assez mis sur la vérification de l'orthographe et de la grammaire. Il ne faut surtout pas les négliger car en cas de fautes, une grande partie des CV n'est pas sélectionnée. Relecture obligatoire.

Praxel 01/06/2015 20:47

Coucou. Personnellement, je préfère le CV traditionnel, comme vous dites. D’ailleurs, grâce au site http://www.carriereonline.com/ , j’ai pu en rédiger un qui (selon moi) plaît aux recruteurs. C’est grâce à ce document que j’ai pu obtenir un job tout récemment. Donc, malgré la présence des réseaux sociaux, je pense que fournir un CV traditionnel c’est la meilleure chose à faire ! Ciao

brokers options binaires 28/05/2015 15:33

Vos chiffres sont intéressants et donnent effectivement à réfléchir.
Merci

Erik